Coronavirus : «Le déconfinement, le 11 mai, pas une certitude mais un objectif» indique Christophe Castaner -

Coronavirus : «Le déconfinement, le 11 mai, pas une certitude mais un objectif» indique Christophe Castaner

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner est revenu sur les annonces faites par le président de la République ce lundi soir lors de son allocution. « Le déconfinement, le 11 mai, n’est pas une certitude mais un objectif », a-t-il expliqué.

Christophe Castaner était l’invité de France Inter ce mardi matin. Le ministre de l’Intérieur a évoqué les déclarations d’Emmanuel Macron hier soir. « Il y a des conditions pour que nous puissions déconfiner le 11 mai (…) C’est la discipline, la discipline de respect du confinement », a-t-il insisté. « La seconde, c’est le combat que nous devons mener ensemble pour ralentir la propagation du virus », a déclaré le ministre.

Quant à la question de la réouverture des écoles et des crèches notamment, le ministre de l’Intérieur a expliqué que « le gouvernement présentera d’ici quinze jours le plan de l’après 11 mai et il prendra en compte toutes ces problématiques là ». « Parce que la vérité à l’instant n’est pas forcément celle que nous connaîtrons dans une semaine, c’est sur ces bases-là, ces bases scientifiques médicales, que le gouvernement présentera un plan d’action précis », a-t-il détaillé.

De son côté, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a précisé à France 2 que le retour à l’école ne sera « pas obligatoire le 11 mai ». « Il y aura des aménagements », a-t-il ajouté.

11,8 millions de contrôles et 704 000 verbalisations

Concernant les contrôles liés aux mesures de confinement, Christophe Castaner a expliqué qu’à ce jour, « plus de 11,8 millions de contrôles » ont été effectués partout en France et « un peu plus de 704 000 infractions » ont été relevées.

« Ce qui compte, c’est de voir que toute personne susceptible d’avoir le Covid-19 puisse être testée »

Interrogé sur la question des tests de dépistage du Covid-19 pour « toute personne présentant des symptômes » du coronavirus, comme l’a annoncé Emmanuel Macron, Christophe Castaner a déclaré que « ce qu’il ne faut pas imaginer, c’est que chacun décide de faire des tests, dans la mesure où plus de 95% de la population seront négatifs ».

« Ce qui compte, c’est de voir que toute personne susceptible d’avoir le Covid-19 puisse être testée, c’est l’engagement pris par le président de la République », a-t-il affirmé, ajoutant qu’« aujourd’hui, il est nécessaire de faire les tests s’il y a un risque. Mais tester tous les Français, tous les jours, répondrait à des attentes médiatiques mais pas médicales ».

Source : ACTU17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS