Coronavirus: en rouvrant les écoles sans tester les enfants, "on risque de courir à la deuxième vague" -

Coronavirus: en rouvrant les écoles sans tester les enfants, « on risque de courir à la deuxième vague »

Confinement : En France, un « relâchement progressif » dès le 11 mai a été décidé, avec une réouverture progressive des écoles primaires et secondaires.

Une situation qui inquiète Manuela, une mère en plein doute : « C’est compliqué. On sait que ce sont les enfants qui sont la population qui peut être le plus asymptomatique et du coup diffuser le virus. Pour moi le 11 mai, c’est se précipiter », a-t-elle témoigné auprès de nos confrères de RTL France.

Et si la Belgique prenait la même décision ? Voici l’avis d’Yves Van Laethem, infectiologue au CHU Saint Pierre et spécialiste pour RTL Info, interrogé ce matin sur Bel RTL par Julie Vuillequez : « Si on rouvre les écoles, je pense qu’il faut certainement prévoir le fait que l’on puisse en même temps tester et isoler tout cas compatible (…) en disposant des outils pour cerner tout cas qui pourrait être un coronavirus et le mettre sur le côté. Sans ça, avec des enfants en liberté et pas de test, on risque de courir à la deuxième vague avec tous les problèmes que cela peut poser pour le système de santé. »

Yves Van Laethem va même plus loin niveau déconfinement. Pour lui, avant de relâcher quelque mesure que ce soit, il faut encore attendre: « Je pense qu’on ne peut pas arriver à rouvrir quelque chose sans maîtriser la situation. C’est-à-dire que la courbe devrait pour bien faire être un peu plus en baisse qu’elle l’est actuellement. Pour bien faire, pour desserrer ce qui nous restreint maintenant à la maison, c’est de savoir si la population est déjà en partie immunisée et pouvoir isoler toute personne qui présenterait une infection aigüe. Ce sont pour moi les deux nécessités scientifiques pour pouvoir rouvrir avec une certaine sécurité le carcan qui nous entoure. »

Source : RTL.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *