Coronavirus : Cyril, 37 ans, agent de sûreté à la RATP et champion de judo, est décédé -

Coronavirus : Cyril, 37 ans, agent de sûreté à la RATP et champion de judo, est décédé

Père de deux enfants, Cyril Boulanger, 37 ans, est décédé au CHU de Lille alors qu’il avait été contaminé par le coronavirus.

Le Covid-19 a fait sa première victime dans les rangs du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) de la RATP. La triste nouvelle a été annoncée ce dimanche matin, Cyril Boulanger est décédé. Il avait été testé positif au coronavirus et se trouvait dans un état grave depuis plusieurs jours.

Âgé de 37 ans, ce champion de France vétéran de judo et ancien gendarme, avait intégré le GPSR en 2005, pour accéder en juillet 2017 au poste d’agent de maîtrise opérationnel. Le service est basé à la gare de Lyon à Paris (XIIe). Cyril était récemment devenu Moniteur d’intervention professionnelle (MIP) pour la réserve de la gendarmerie nous confie l’un de ses proches.

Hospitalisé dans un état très grave en réanimation

Père de deux enfants de 11 ans et 18 mois, Cyril a été hospitalisé puis transféré au CHU de Lille en réanimation où il est décédé ce dimanche et ce, malgré une opération il y a deux jours. « Depuis la semaine dernière, il était hospitalisé au CHU de Lille dans un état très grave », peut-on lire dans un communiqué de la RATP. « Cyril laisse un souvenir unanime de son implication et de sa conscience professionnel au sein du GPSR ». « Nos premières pensées vont bien-sûr à sa famille à qui nous adressons toutes nos sincères condoléances », est-il écrit.

Une cellule psychologique a été ouverte pour les collègues de Cyril, et une minute de silence sera également respectée ce lundi à 11 heures par les agents du GPSR.

Autorisé à porter le masque systématiquement « que depuis jeudi dernier »

Cyril Boulanger faisait partie de ceux qui avaient réclamé des mesures de fermeture « quand un cluster de Covid-19 avait été signalé, le 14 mars, au sein de la Brigade des réseaux ferrés (BRF) de la police nationale », explique un membre du syndicat SUD, interrogé par Le Parisien. Un syndicat auquel le défunt était adhérent. Le GPSR partage en effet ses locaux avec les policiers de la BRF, où de nombreux cas ont été confirmés à la mi-mars, entraînant le confinement de près de 400 fonctionnaires.

« On n’est autorisé à porter le masque systématiquement que depuis jeudi dernier », rappelle ce même délégué, alors que les organisations syndicales de la RATP réclament depuis le début de la crise sanitaire des masques et des moyens de protection.

Dimanche dernier, un cadre au dépôt de bus de la RATP à Aubervilliers, âgé de 51 ans, est lui aussi décédé du Covid-19. Georges Merlot était aussi le patron du comité de handball de Seine-Saint-Denis.

Source : ACTU17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS