Comment les banquiers s’enrichissent du terrorisme

La vérité est froide le terrorisme est une garantie pour imprimer de l’argent et les banquiers développent leurs profits par ces attaques terroristes.

Une autre attaque terroriste présumée a eu lieu, cette fois à Manchester, au Royaume-Uni. Pour ceux qui ont perdu leurs enfants dans l’explosion, il n’y a pas de bonnes nouvelles, il n’y a pas de réconfort. 19 morts et douzaines plus blessés, le nombre devrait augmenter d’ici la fin de la journée. Le monde prend à Twitter, Facebook et met à l’écart ses condoléances; Mais pour certains, l’événement marquera plutôt une hausse des prix et une célébration des affaires.



Souvenant de ce qui s’est passé quelques jours après les attaques de novembre à Paris, la bourse aura sa propre réaction – triste, mais vraie. Alors que les gens faisaient une opération de sauvetage après les attaques terroristes de Paris, des milliards de dollars se sont déplacés en quelques instants – ceux des stocks de sociétés de défense. Northrop Grumman et Lockheed Martin étaient seulement deux qui avaient leurs stocks en pleine croissance. Aujourd’hui, ce n’est pas différent.

La vérité froide est que les guerres sont une licence pour imprimer de l’argent et les banquiers gagnent de l’argent contre les attentats terroristes.

Après les attentats terroristes de Paris qui ont laissé 130 personnes mortes et 368 blessées, la société française d’armement Thales a constaté que les valeurs stockées augmentaient de 10% après que l’ISIS ait réclamé l’attaque. Dans les 24 à 48 prochaines heures, Wall Street de New York sera témoin de hausses semblables.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, considérez la machine de guerre en continuant la brutalité en Syrie et au Yémen. Prenant l’un d’entre eux en tant qu’étude de cas, les nouvelles Trump de cette semaine démontrent que la vaste somme de ressources financières ont été versées pour tuer des civils – 110 milliards de dollars pour être exacts – avec son nouvel accord avec l’Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite, notoire pour ses violations des droits de l’homme, devrait être la dernière à recevoir un tel cadeau. La crise en cours au Yémen – dirigée par la coalition saoudienne soutenue par les États-Unis – peut avoir quelque chose à voir avec le don du milliard de dollars, mais le point orwellien est: la guerre est la paix. La guerre est une grosse filière d’argent pour les entreprises de défense et les gouvernements.

Dans le seul cas de la Syrie, des armes américaines estimées à 2,9 millions de dollars sont utilisées quotidiennement pour lutter contre la guerre en cours.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, considérez lorsque la secrétaire de l’armée de l’air américaine, Deborah Lee James, a annoncé: «Nous sommes dans l’affaire de tuer des terroristes et les entreprises sont bonnes.» Le commentaire a suivi la publication du budget budgétaire de 2017 qui Voir 1,8 milliard de dollars pour «acheter 45 000 bombes intelligentes et autres munitions guidées pour reconstituer les approvisionnements dans la campagne aérienne continue contre les militants de l’État islamique».

L’Indice mondial de la paix de 2016 a énuméré toutes les guerres et les conflits actuels à un chiffre d’affaires de 13,6 milliards de dollars par an. Mais les armes compensent la moitié de la machine à monnaie de guerre. Là où ils déchirent l’infrastructure – et les gens – vers le bas, l’autre côté entre, en concurrence pour les contrats de reconstruction des décombres. Après la guerre en Irak, 87 milliards de dollars ont été accordés à des entrepreneurs privés pour reconstruire le pays.

Bien que l’attaque terroriste d’aujourd’hui réplique plus d’une guerre irrégulière, il n’en demeure pas moins qu’une guerre, et les citoyens continuent d’être blessés. Dans l’intervalle, les transactions lucratives se font hors de vue, des promesses sont réalisées et la machine de guerre continue de se débrouiller. On s’aperçoit comment la dernière attaque mettra en scène le futur paysage militariste que nous appelons la maison, mais soyez assuré, le buck a déjà été adopté.

Traduit par Dr.Mo7oG depuis : http://anonymous-news.com/bankers-make-billions-terrorism/

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS