Changement de stratégie: l’astuce des gendarmes français vis-à-vis des applications Waze et Coyote… -

Changement de stratégie: l’astuce des gendarmes français vis-à-vis des applications Waze et Coyote…

Des gendarmes du nord de la France s’installent à certains carrefours afin de relever les infractions routières… et se faire repérer par les applications GPS, explique La Voix du Nord.

Changement de stratégie: l’astuce des gendarmes français vis-à-vis des applications Waze et Coyote…

« On ne peut plus lutter contre des applications de route type Coyote ou Waze, donc on décide plutôt de les utiliser », confie à La Voix du Nord le capitaine Gavois au croisement de la chaussée Brunehaut (D 341) et de la D 191, à hauteur de Vaudringhem, dans le nord de la France. Neuf gendarmes, dont quatre motards, sont postés sur cet axe particulièrement fréquenté. Les binômes de motards inspectent les axes autour du carrefour, où l’un des gendarmes use d’un radar mobile à visée laser afin de pointer la vitesse des usagers.

Avec leurs gilets jaunes, les gendarmes sont « largement repérables » ; un effet recherché par le lieutenant Schwaba. Ils souhaitent que les usagers signalent leur présence sur les applications de géolocalisation. À terme, celles-ci signaleront ce tronçon de route comme étant dangereux et propice à des contrôles de gendarmerie. Une manière pour eux de faire de la prévention routière tout en sécurisant, sur la durée, ce carrefour à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *