Cette maire des Hauts-de-Seine gère sa commune depuis... sa maison de vacances -

Cette maire des Hauts-de-Seine gère sa commune depuis… sa maison de vacances

Alors que les Français sont appelés à rester chez eux et à ne pas se déplacer, la maire de Vaucresson est allée se réfugier dans sa résidence secondaire provoquant l’indignation de l’opposition.

« Restez chez vous », « Tous à la maison »… autant de slogans qui invitent les Français à rester confiner, et même en cette période de vacances. Aujourd’hui, les déplacements sont interdits, sauf dérogations, et ce, pour tout le monde. Ainsi, à Vaucresson (Hauts-de-Seine), l’opposition ne comprend pas la décision de leur maire de quitter la ville pour aller se réfugier dans sa maison de vacances, dans le sud de la France, rapporte Le Parisien. Depuis le début du confinement, personne n’a vu Virginie Michel-Paulsen. « On ne voyait pas sa voiture en mairie. Sa maison était complètement fermée. Et puis, on a reçu une convocation signée par le premier adjoint. C’était troublant », raconte Eric Flamand, candidat aux municipales.

La maire sortante, qui ne s’est pas représentée pour un quatrième mandat, devrait en théorie continuer à gérer sa commune, tous les conseils municipaux censés introniser les maires élus dès le premier le tour, ayant été annulés par le gouvernement. « Je peux comprendre qu’elle soit partie au début en pensant que c’était fini, qu’elle n’aurait plus rien à faire. Ce que je lui reproche, c’est qu’elle ne soit pas revenue. C’est un abandon de poste », estime Bertrand Bruneau, élu d’opposition, dans les colonnes du quotidien francilien.

L’opposition dénonce un abandon de la ville et de ses habitants. « En ces temps de crise, le maire devrait être encore plus présent que d’habitude. Il y a plein de choses à faire dans la ville, gérer la crise, commander des masques et préparer le déconfinement. On ne peut pas faire tout ça au dernier moment », insiste Bertrand Bruneau.

Contactée à plusieurs reprises par Le Parisien, Virginie Michel-Paulsen n’a jamais répondu aux sollicitations, mais son premier adjoint, Alain Saint-Pierre assure que la situation est sous contrôle. « Oui, je signe pas mal de documents en ce moment. La communication est très bonne avec le maire, on se parle beaucoup par textos et par mails. On a des réunions régulières. » Le service de communication de la mairie, quant à lui, précise que « tout est organisé en télétravail. Chez nous, les dossiers sont tous à jour puisque le budget a été voté. La seule gestion, c’est l’urgence sanitaire, c’est-à-dire la communication, les commerces et les personnes âgées. Et pour cela, nous avons une astreinte et tout est géré ».

Source : CAPITAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *