Cet homme a utilisé un registre Internet pour traquer et battre des pédophiles et des délinquants sexuels

Jason Vukovich, 43 ans, a été condamné à 23 ans de prison, en février 2018, pour de nombreuses agressions et vols qualifiés. Toutefois, beaucoup de gens croient que Vukovich est en fait un héros vigilant parce que toutes ses victimes étaient des pédophiles.

Il fut un temps où Vukovich se qualifiait d' »ange vengeur à la recherche de la justice », mais depuis, il regrette ses crimes. Vukovich pourra faire une demande de libération conditionnelle une fois qu’il aura purgé six ans de sa peine.

vigilante

Il a été révélé au tribunal que Vukovich était lui-même victime d’abus. Dans son témoignage, il a dit qu’il avait été agressé sexuellement et physiquement par son beau-père quand il était enfant. Vukovich dit maintenant que le déchaînement de la vengeance n’en valait pas la peine. Il dit maintenant qu’il prend « l’entière responsabilité de ses actes ».

Selon les accusations, M. Vukovich a trouvé trois hommes différents grâce à la liste en ligne du registre des délinquants sexuels de son État. Ce déchaînement a eu lieu pendant cinq jours de violence en juin 2016. Vukovich aurait assommé l’une des cibles en le frappant à la tête avec un marteau. Il a également volé l’homme, allant jusqu’à voler son ordinateur portable et son camion.

Les procureurs disent que Vukovich avait un carnet de notes qui contenait une liste avec les noms des cibles pédophiles, y compris ses victimes, Charles Albee, Andres Barbosa, et Wesley Demarest.

Le juge de la Cour supérieure Erin Marston lui a dit au cours de sa sentence que « le vigilantisme n’est pas quelque chose que nous acceptons en Amérique ».

Marston a souligné que les hommes qui ont été traqués et attaqués dans cette affaire étaient peut-être coupables de crimes terribles, mais qu’ils avaient déjà payé leurs dettes envers la société et étaient tenus par la loi de conserver leur nom sur le registre.

En échange de son plaidoyer de culpabilité, les procureurs ont décidé d’abandonner une douzaine d’accusations. Dans une lettre de cinq pages adressée au Anchorage Daily News, M. Vukovich a lancé un appel émotionnel aux autres pour qu’ils ne se tournent pas vers la violence comme il l’a fait.

« Si vous avez déjà perdu votre jeunesse, comme moi, à cause d’un agresseur d’enfants, ne jetez pas votre présent et votre avenir en commettant des actes de violence. Il n’y a pas de place pour une justice d’autodéfense dans une société ordonnée. J’ai repensé à mes expériences d’enfant et j’ai ressenti le désir écrasant d’agir. J’ai pris les choses en main et j’ai agressé trois pédophiles », a dit Vukovich dans sa lettre.

« J’ai commencé ma peine d’emprisonnement à perpétuité il y a bien des années, elle m’a été transmise par un pauvre substitut ignorant, haineux et pauvre d’un père. Je risque maintenant de perdre la majeure partie du reste de ma vie à cause d’une décision de m’en prendre à des gens comme lui. A tous ceux qui ont souffert comme moi, aimez-vous et ceux qui vous entourent, c’est vraiment la seule façon d’aller de l’avant « , ajoute la lettre.

Dans une autre interview, Vukovich a insisté sur le fait qu’il n’était pas fier de ses actions, et ne veut pas être célébré.

« Je suis loin d’être parfait – un individu imparfait et imparfait comme tout le monde. Cependant, il est important pour moi que quelqu’un d’autre qui est né et a grandi en Alaska et qui a eu une éducation similaire ne se retrouve pas avec ce résultat parce que, très franchement, ça craint « , a-t-il dit dans une entrevue avec le journal.

Ember Tilton, l’avocat de Vukovich, dit que c’est une personne qui a besoin d’un traitement psychologique, pas de prison.

« Je ne pense pas qu’il ait besoin d’être puni. Il a déjà été puni. Tout cela a commencé comme la punition d’un enfant qui ne méritait pas d’être traité de cette façon « , a dit Tilton.

Les criminels n’apprécient pas les pédophiles, qui sont souvent la cible des justiciers, surtout en prison. La semaine dernière, nous avons rapporté qu’un pédophile notoire a fait face à la justice de rue alors qu’il était derrière les barreaux dans une prison à Milan, Michigan. Christian Maire, 40 ans, a été condamné à 40 ans de prison pour avoir dirigé un réseau d’exploitation d’enfants et de pornographie.

Cependant, les détenus de la prison ont décidé que la peine de mort était la peine appropriée pour ses crimes. Le médecin légiste a déterminé que Maire est décédée de multiples coups de couteau et d’un traumatisme contondant à la tête. L’incident fait l’objet d’une enquête en tant qu’homicide, mais aucun suspect dans cette affaire n’a été annoncé.

Il est vrai que la société deviendrait très désordonnée si chacun prenait la justice entre ses propres mains. Cependant, les actions de certains de ces justiciers sont compréhensibles, étant donné que la loi laisse souvent ces prédateurs passer à travers les mailles du filet.

Dans un autre article récent que nous avons rapporté, un pédophile au Royaume-Uni a réussi à éviter la prison après la troisième fois où il s’est fait prendre avec un stock important d’images et de vidéos d’enfants maltraités. La dernière fois qu’il a été pris, il y avait plus d’un million de fichiers sur son disque dur.

Traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found // Tous droits réservés

Source : ANONEWS

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS