Certificats d’immunité : Un tas d’absurdités et une opération secrète

Une fois de plus, dans cet article, j’entre dans le monde du charabia officiel sur l’épidémie et le virus, les tests, etc. Je souligne les contradictions internes de la position du gouvernement. Et puis je prends du recul et j’examine ce qu’ils font réellement, à la manière d’une opération secrète.

Commençons par le mot officiel sur les soi-disant certificats d’immunité.

« Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a révélé vendredi que le gouvernement fédéral envisage de délivrer aux Américains des certificats d’immunité contre le coronavirus, alors que l’administration Trump travaille à mieux identifier ceux qui ont été infectés et à relancer l’économie américaine dans les prochaines semaines ».

« La proposition dépend du déploiement à grande échelle des tests d’anticorps que les Instituts nationaux de la santé et la Food and Drug Administration sont en train de valider aux États-Unis, a déclaré M. Fauci ».

« Bien que les tests de coronavirus aient jusqu’à présent permis de déterminer si une personne a une infection active, les tests d’anticorps indiquent si une personne asymptomatique a été infectée auparavant mais s’est rétablie depuis [et est immunisée], ce qui lui permet potentiellement de reprendre son travail ».

Maintenant, démontons cet article sur la POLITIQUE.

Les certificats d’immunité seraient délivrés aux personnes qui ont été testées POSITIVES par un test d’anticorps. Signification : les anticorps présents dans le corps d’une personne sont le signe qu’elle a acquis une immunité contre le coronavirus.

Mais attendez. Que pensez-vous de cela ?

Science News, 27 mars : « Science News s’est entretenu avec… Charles Cairns, doyen de la faculté de médecine de l’université Drexel, sur le fonctionnement des tests d’anticorps et sur les défis posés par le développement de ces tests ».

« Cairns : ‘La grande question est : Une réponse positive aux anticorps signifie-t-elle que la personne est activement infectée, ou qu’elle a été infectée dans le passé [et qu’elle est maintenant immunisée] ?

Quoi ?

En d’autres termes, lorsque vous pénétrez d’un pouce sous la surface, vous constatez qu’il existe même des doutes officiels / courants, de sérieux doutes sur la signification d’un test d’anticorps positif. Cela pourrait signifier IMMUNE ou INFECTÉ.

Cela reviendrait à dire : « La photo prouve soit qu’il y a eu un accident de seize voitures sur l’autoroute 5, soit que tout s’est bien passé et qu’il n’y a pas eu d’accident du tout ».

En fait, depuis 1984, un test de dépistage des anticorps positif signifie généralement que la personne est infectée, qu’elle a la maladie en question.

Alors pourquoi ce revirement soudain maintenant ? Pourquoi M. Fauci et d’autres représentants du gouvernement prétendent-ils qu’un test d’anticorps positif signale l’immunité ?

Réponse : Parce que, avec l’utilisation généralisée de ce test d’anticorps simple et rapide (beaucoup plus rapide et facile à réaliser que le test PCR actuel), une raison est inventée pour délivrer des certificats d’immunité. Et c’est là que réside le but. Introduire la population aux certificats d’immunité.

Comme une mise au point de l’opération sous-jacente, qui est :

Les certificats d’immunité pour les personnes qui reçoivent éventuellement des vaccins contre le COVID-19 (et, finalement, tous les vaccins).

Il vous suffit de prendre le vaccin COVID-19 et vous serez immunisé. Vous pourrez emporter avec vous un certificat, où que vous alliez – et vous serez autorisé à aller ici et là et à vivre une vie normale. Avec votre certificat d’immunité papier ou numérique ou tatouage.

Reste à savoir si le plan de certificat sera mis en œuvre cette fois-ci (COVID-19) ou lors de la prochaine fausse pandémie. Mais l’IDEA est désormais bien ancrée dans l’esprit du public. Vous pouvez gagner une « étoile d’or » sur le tableau noir de l’enseignant – votre certificat pour une vie meilleure. Il suffit d’obéir et de suivre les ordres. PRENEZ LE VACCIN.

La carotte et le bâton. Soyez libre, ou soyez limité.

Si, en effet, nous voyons l’introduction d’un vaccin COVID-19, une autre variante de cette opération serait : « En vertu de la réglementation d’urgence, tout le monde doit se faire vacciner. » Mais quand vous le ferez, vous obtiendrez votre très précieux certificat d’immunité. Vous gagnerez un prix. N’est-ce pas merveilleux ?

Non. Ce n’est pas merveilleux.

C’est la Corona Bologna.

C’est une question de CONTRÔLE.

Et dans cet article, je n’ai pas abordé les questions de ce que serait en fait le vaccin COVID-19. J’ai abordé ce sujet dans un article récent sur les vaccins à ADN.

La nouvelle technologie de l’ADN, si elle était introduite, modifierait la composition génétique du bénéficiaire du vaccin.

Et en attendant… n’aimez-vous pas l’idée que le gouvernement vous enferme d’abord, puis vous « libère » avec un sceau d’approbation officiel ?

« La porte est ouverte pour vous, monsieur. Vous avez vos papiers. Mais vous, monsieur, vous devez y retourner. Pas de papiers. »

Article traduit par Dr.Mo7oG pour No Signal Found

Source : HUMANSAREFREE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS