Calais : des migrants installent des barrages sur la route pour arrêter les véhicules

Les forces de l’ordre sont intervenues à trois reprises à Calais dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, pour démanteler des barrages filtrants installés par des migrants près du port. Une pratique en pleine recrudescence, alerte la préfecture.

Les interventions ont eu lieu à deux endroits différents de la rocade portuaire, à 19h45, 2h du matin et 4h du matin, lorsque des migrants ont tenté de bloquer le trafic. Ils avaient notamment installé des panneaux de signalisation sur la chaussée, ou disposé des branchages et des détritus. Entre une trentaine et une centaine de migrants ont participé à ces tentatives, selon la préfecture. Aucun blessé n’a été déploré. La chaussée a dû être nettoyée.

AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI

A l’époque de la «Jungle» de Calais, où ont vécu jusqu’à 9.000 migrants entre 2015 et 2016, ce type d’action était fréquent. Une fois les véhicules stoppés, ils tentaient de grimper par effraction à bord des camions en partance pour l’Angleterre. «Après plusieurs années de relative accalmie, ce moyen d’action (…) semble se développer à nouveau ces dernières semaines», a déclaré la préfecture.

Environ 300 migrants vivaient à Calais en décembre, selon la préfecture, au moment des opérations de démantèlement de campement. Les associations constatent des retours ou arrivées régulières, jugeant inefficaces ces actions. Elles estiment entre 400 et 500 leur nombre à Calais actuellement.

Source : CNEWS

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS