Bruno Bernard, employait un faux imam pour faire certifier des produits comme «halal» -

Bruno Bernard, employait un faux imam pour faire certifier des produits comme «halal»

C’est l’épilogue d’une affaire qui avait fait grand bruit en 2015. Un faux imam venu d’Algérie, amené par un soi-disant docteur liégeois en économie, faisait le tour d’une cinquantaine d’entreprises qui voulaient être certifiées halal afin de mieux vendre leurs produits dans les pays du Maghreb. Or, les deux personnages se sont avérés être des escrocs.

Il se présentait comme un expert du commerce international sur RTL récemment.

Il se présentait comme un expert du commerce international sur RTL récemment. – DR

Rappelez-vous, en août 2015, on apprenait qu’un imam était venu à la siroperie Meurens à Aubel pour certifier le sirop de Liège « halal ». Il s’avérait en fait que le fameux imam venu expressément d’Algérie était en fait inconnu au bataillon des autorités religieuses de Constantine. Et que le cachet certifiant le label provenait d’une mosquée qui n’existait pas.

Une enquête judiciaire démarrait et on apprenait que le faux imam avait été recruté par un homme d’affaires de Sprimont, Bruno Bernard (49 ans à l’époque), soi-disant lui aussi docteur en économie de plusieurs universités.

L’homme s’avère en fait être un escroc

L’affaire vient d’être jugée mardi par le tribunal correctionnel de Liège. Bruno Bernard a notamment été condamné à 15 mois de prison.

►Il est aussi condamné pour fraude fiscale et faux titres

►Il a été à plusieurs reprises invité à la télé comme « expert »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *