Brigitte Bardot à Emmanuel Macron : «Oui, Monsieur le Président, je vous engueule» -

Brigitte Bardot à Emmanuel Macron : «Oui, Monsieur le Président, je vous engueule»

Brigitte Bardot a écrit à Emmanuel Macron pour «l’engueuler». Une lettre au vitriol pour contester son absence de réponse concrète dans son combat pour la cause animale et lui demander enfin des actes .

Brigitte Bardot est en colère. Et elle le fait savoir. BB, toujours aussi passionnée pour les animaux a pris sa plume pour faire part de sa colère à Emmanuel Macron. Un long courrier pour lui demander une réponse et surtout des actes.

En juillet 2018, le chef de l’Etat avait reçu Brigitte Bardot et l’avait accueillie avec ces mots : « Vous allez m’engueuler ». Elle lui avait alors répondu : « Non car vous ne m’avez encore rien promis ». L’ex-actrice avait profité de ce rendez-vous pour lui faire quatre demandes : supprimer les dérogations des égorgements des sacrifices rituels dans les abattoirs, abolir l’hippophagie, ne plus concentrer les poules pondeuses en cages et l’arrêt immédiat des broyages de poussins vivants. À en croire le courrier de Brigitte Bardot, Emmanuel Macron ignorait l’existence de ces pratiques et en avait été « bouleversé ». Le Président avait alors promis à BB de lui répondre en décembre 2018.

Plus d’un an plus tard, Brigotte Bardot n’a toujours reçu aucune réponse malgré, dit-elle, ses « nombreuses lettres de rappel restées sans réponse, même pas de votre secrétaire ». Brigitte Bardot termine sa lettre par ces mots avec lesquels elle tire à boulets rouges sur le Président : 

« Alors oui aujourd’hui, Monsieur le Président, je vous engueule. Je vous engueule de n’avoir aucune envergure, de mépriser toutes les faiblesses, toutes les souffrances humaines ou animales, de n’avoir aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité ».

Cliquez ici pour lire le courrier de Brigitte Bardot.

Elle reproche à Emmanuel Macron que seuls les chasseurs, « ces assassins d’animaux » trouvent grâce à ses yeux et, en faisant une allusion au mouvement des Gilets jaunes et à ses nombreux blessés depuis un an, elle lui écrit :

« Le sang appelle le sang. La violence appelle la violence. Depuis votre élection, tout n’est que sang et violence ! »

Brigitte Macron conclut son courrier en demandant des actes. Nul doute qu’Emmanuel Macron, au vu de la teneur de la lettre, devrait bientôt y répondre …

Source : LADEPECHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *