Bolloré, Arnault, Pinault… Sur Twitter, il traque les déplacements des avions des milliardaires

Un aller-retour à Nantes dans la journée, un week-end à Toulon ou une escale à Hawaii : les milliardaires multiplient les déplacements en jet privé, un moyen de transport extrêmement polluant. Un internaute a décidé de repérer et de partager ces déplacements, en précisant à chaque fois les émissions de CO2 conséquentes.

Début juillet, François-Henri Pinault avait la bougeotte. Le milliardaire, propriétaire du groupe de luxe Kering, a traversé l’Atlantique pour rejoindre les États-Unis, puis le Japon, avant de passer par Londres et de retourner à Paris. Entre le 6 et le 14 juillet, il a ainsi passé 42 heures dans son jet privé, qui a consommé l’équivalent de 189,8 tonnes de CO2. L’équivalent de 73 allers-retours entre Paris et New-York… ou 730 000 kilomètres en voiture.

Des trajets très polluants

Depuis le mois de juin, le compte Twitter « I Fly Bernard » recense les déplacements des jets des milliardaires comme Vincent Bolloré (Vivendi), Bernard Arnault (LVMH), Martin Bouygues (Bouygues) et d’entreprises comme JC-Decaux. Pour traquer ces trajets, il a utilisé les immatriculations des avions et les sites où l’on retrouve de nombreuses données sur des milliers de vols quotidiens.

Son compte permet d’exposer des déplacements intérieurs, facilement réalisables en train. Lundi, l’avion de JC-Decaux a fait un aller-retour entre Paris et Nantes. « 1h30 de vol pour moins d’1h d’arrêt à Nantes », pointe le propriétaire du compte. En train, un Paris-Nantes dure en moyenne 2h15 pour une consommation par personne de 0,668 kilo de CO2. C’est environ 3 000 fois moins qu’en jet privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *