Besançon : Une jeune fille de 17 ans rouée de coups et tondue par sa famille avoir voulu se marier avec un homme chrétien -

Besançon : Une jeune fille de 17 ans rouée de coups et tondue par sa famille avoir voulu se marier avec un homme chrétien

La police a placé les parents, l’oncle et la tante de la jeune fille en garde à vue et ils seront jugés pour « violences sur mineur en présence de mineurs et en réunion ».

Une jeune fille de 17 ans rouée de coups et tondue par sa famille en France pour avoir voulu se marier avec un jeune homme chrétien

Belga image

« Profondément choqué par cet acte de torture sur cette jeune fille de 17 ans. Cette barbarie appelle les sanctions les plus sévères » Les mots sont forts et sont employés par le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, suite à la médiatisation de cette affaire qui s’est déroulée à Besançon.

Depuis plusieurs mois, une jeune fille de 17 ans entretenait une relation avec un garçon vivant dans le même immeuble. La première est arrivée de Bosnie-Herzégovine avec sa famille il y a deux ans, le jeune homme est d’origine serbe. « Les deux familles se connaissaient et leur relation ne posait pas de problème, mais quand les jeunes ont commencé à parler de mariage, les parents de la jeune fille lui ont dit : ’Nous sommes musulmans, tu ne te marieras pas avec un chrétien’ »

N’acceptant pas la décision de ses parents, qui l’ont privée de téléphone et interdit de revoir son petit-ami, l’adolescente a décidé de fuguer avec son amoureux. Pendant quatre jours, les deux jeunes sont partis tout en gardant des contacts avec leurs parents respectifs. Mais déjà, les choses s’enveniment avec des menaces de la part de la famille de l’adolescente.

Après quelques jours passés dans l’appartement familial du garçon, la jeune fille de 17 ans retourne chez elle, accompagnée par son compagnon et ses parents, mise en confiance par des messages de sa mère qui « apparaît plus rassurante ». « La première gifle est partie de la mère, puis il y a eu un déferlement de violence. Elle est emmenée dans une chambre, violentée. Elle a été tondue, selon ses déclarations, par son oncle, le frère de son père, tout en étant frappée », explique la magistrate, soulignant qu’elle avait auparavant « 60 cm de cheveux ».

L’Est républicain rapporte que son frère, sur demande de son père, a tondu la jeune fille. Quant aux parents du garçon, ceux-ci n’ont pas osé intervenir mais leur fils a rapidement quitté les lieux pour prévenir la police.

Source : SUDINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *