Bercy explique pourquoi Macron est payé moins que 200 fonctionnaires -

Bercy explique pourquoi Macron est payé moins que 200 fonctionnaires

Le ministère des Comptes publics a répondu, il y a peu, à une question écrite du député LR Nicolas Forissier. Ce dernier l’interrogeait sur la situation étonnante de quelques centaines de fonctionnaires, dont les rémunérations sont plus élevées que celle du chef de l’Etat.

En diminuant de 30% la rémunération du président de la République lors de son accession à l’Elysée en 2012, François Hollande avait mis en place un mode de calcul complexe. Il visait notamment à éviter que des fonctionnaires, aussi talentueux et diplômés soient-ils, ne puissent gagner davantage que le chef de l’Etat. Huit années plus tard, force est de constater que la règle tacite recelée par le décret du 23 août 2012 relatif au traitement du président de la République, a connu quelques ratés.

Certes, aucun fonctionnaire français ne peut se targuer de bénéficier d’un traitement de base supérieur à celui d’Emmanuel Macron. A ce titre, le président perçoit 142.000 euros par année pleine, soit 11.800 euros par mois environ. Toutefois, sa rémunération brute est également composée d’indemnités de fonction et de résidence, ainsi que d’une majoration de 5%. Au total, elle atteint donc 182.000 euros brut par an environ (ou 15.200 euros par mois), comme l’avait rappelé l’actuel ministre chargé des des Comptes publics Olivier Dussopt, le 6 juin dernier, dans sa réponse à la question écrite du député Nicolas Forissier.

Un montant inatteignable dans la fonction publique ? Pas vraiment, reconnaît Bercy, qui concède qu’un peu plus de 200 fonctionnaires de l’Etat exerçant en France métropolitaine et dans les DOM ont perçu, en 2017, une rémunération brute supérieure aux 182.000 euros du chef de l’Etat. Et ce, grâce à l’addition de primes et/ou d’indemnités compensant les contraintes de leurs fonctions (éloignement, coût de la vie, taux de change…) avec leur traitement de base. Parmi ces 200 “privilégiés”, précise le gouvernement, on dénombre notamment un tiers d’administrateurs des finances publiques, un peu plus de 10% d’agents occupant des emplois à la décision du gouvernement (directeurs d’administration centrale, Secrétaires généraux…), mais aussi quelques chercheurs.

Il convient aussi d’ajouter une partie des 180 ambassadeurs et ambassadrices français en poste à l’étranger, qui touchent eux une rémunération totale supérieure à celle du président de la République. Un haut niveau de revenus souvent atteint grâce à l’Indemnité de résidence à l’étranger (IRE, non soumise à l’impôt sur le revenu), cette somme forfaitaire qui s’ajoute à leur traitement de base, et compte pour près de la moitié de leur salaire. Selon un rapport sénatorial paru en septembre 2019, la rémunération moyenne des ambassadeurs français s’élève à 17.900 euros par mois. Ce qui correspond tout de même à une augmentation de 27%, par rapport à la rémunération mensuelle du chef de l’Etat, fixée 15.200 euros.

Bercy insiste sur la comparaison avec le privé

En consultant le rapport annuel sur l’état de la fonction publique paru en 2019, on peut également constater que les 0,5% d’agents les mieux rémunérés (27.500 personnes environ) gagnent 7.740 euros net par mois et plus. La plupart d’entre eux appartiennent à la fonction publique d’Etat (10.500) ou la fonction publique hospitalière (12.500). Enfin, 3.500 agents sont en poste à l’étranger (ambassades, consulats, poste dans les lycées français…) et 1.000 dans la fonction publique territoriale.

Pour justifier les plus hauts salaires des fonctionnaires, Bercy rappelle que la question de leur niveau “renvoie à l’attractivité de la fonction publique” par rapport au secteur privé. “Les 1% de salariés les mieux rémunérés du privé perçoivent plus de 8.280 euros net contre 6.500 euros dans la fonction publique”, indique la réponse du ministère des Comptes publics au député, ce qui implique “que les hautes rémunérations restent significativement moins élevées dans la fonction publique que dans le secteur privé”.

Source : CAPITAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *