Argent public : : France Télévisions épinglé pour les gros chèques versés à Rachid Arhab et Françoise Laborde

C’est votre argent! La direction des chaînes publiques est sanctionnée au sujet des indemnités de rupture versées aux deux journalistes, qui avaient choisi de ne pas démissionner de France Télévisions lors de leur nomination au CSA.

Le 28 juillet, la Cour de discipline budgétaire et financière a condamné trois cadres dirigeants de France Télévisions pour avoir versé des indemnités de départ sans avoir respecté les procédures, en l’espèce sans avoir obtenu le feu vert du contrôleur économique et financier qui représente l’Etat. Le jugement de la cour, consulté par Capital, révèle que les chaînes publiques ont fait début 2014 des gros chèques à deux membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Françoise Laborde, qui était alors en fonctions au CSA, a ainsi touché 198.778 euros bruts. Rachid Arhab, qui avait quitté le CSA un an plus tôt, a touché 180.000 euros bruts.

A l’époque, suspendre son contrat de travail avec France Télévisions pendant son mandat au CSA était légal. Mais la révélation de cette pratique a fait scandale, étant donné qu’une des missions du CSA est de réguler l’audiovisuel public. D’autant que Françoise Laborde et Rachid Arhab ne se déportaient pas et participaient aux décisions concernant France Télévisions, selon le Point.

L’article dans son intégralité sur Capital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS