Alors que l’euro fête ses 20 ans, «tout a augmenté» selon Patrick, qui garde ses tickets de caisse depuis 1967! (photo)

Depuis plus de cinquante ans, Patrick, 71 ans, analyse l’évolution des prix en gardant tous ses tickets de caisse. Et le constat est sans appel : « tout a augmenté ». Photo

Alors que l’euro fête ses 20 ans, «tout a augmenté» selon Patrick, qui garde ses tickets de caisse depuis 1967! (photo)

123rf

« C’est une obsession chez moi ! J’ai grandi dans une famille ouvrière, avec cinq enfants. Ma mère comptait en permanence. J’ai gardé ça d’elle », raconte Patrick, ancien cadre du secteur bancaire, à nos confrères du Parisien.

L’homme de 71 ans a pris pour habitude de garder tous ses tickets de caisses et les classer. Ce rituel lui a permis de faire un douloureux constat : la vie est bien plus chère qu’avant. Selon lui, « tout a augmenté ». Pour douze œufs, il paye aujourd’hui 2,30 euros, contre 1,31 euro il y a dix ans. Des exemples similaires, Patrick en a à la pelle.

Voir sur Twitter

Sans compter son loyer, ses factures d’électricité, de gaz… La faute de l’euro ? « Oui, au début, l’euro a fait augmenter les prix. Mais là, ça explose, et les salaires n’augmentent plus ! », déplore-t-il, allant jusqu’à dénoncer « une France à deux vitesses ». Aujourd’hui à la retraite, Patrick est encore plus attentif à ses dépenses. Une chose est sûre : il ne cessera pas de garder et d’inspecter ses tickets de caisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *