À 21 ans, elle était une baronne de la drogue au Mexique: son dangereux métier a eu raison d’elle

Le 10 janvier dernier dans la localité d’Aguililla au Mexique, Maria Guadalupe Lopez Esquivel surnommée “La Catrina”, 21 ans, baronne de la drogue à la tête d’un des cartels les plus dangereux du pays, a été tuée au cours d’un raid des forces de sécurité sur son repaire.  

Des images circulent sur les réseaux sociaux – que nous ne publierons pas ici – qui montrent la jeune criminelle assise et touchée au cou. Alors qu’elle semble agoniser, un agent essaie de la calmer: “L’hélicoptère est en route. Tu vas y arriver, essaie de tenir le coup”, lui dit ce dernier. “La Catrina” serait morte peu de temps après le décollage de l’appareil. Sept de ses complices ont été arrêtés.

Gravement blessée, Maria Guadalupe Lopez Esquivel a été emmenée d'urgence dans un hélicoptère. Elle y serait décédée peu de temps après le décollage.

Gravement blessée, Maria Guadalupe Lopez Esquivel a été emmenée d’urgence dans un hélicoptère. Elle y serait décédée peu de temps après le décollage. © DR

La jeune femme postait volontiers des photos d’elle une arme de guerre à la main sur les réseaux sociaux. Elle était arrivée jusque dans les hautes sphères du cartel grâce à son idylle avec un autre “boss” de l’organisation, Miguel “El M2″ Fernandez. Considéré comme le cartel plus dangereux du Mexique, le “Jalisco New Generation” faisait trembler le pays depuis 2013.

© Photo News

© Photo News

Source : 7SUR7

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook