2009 : Le système d'I.A. "HAL" de la NSA, 2019 : Facebook développe actuellement une interface cerveau-machine -

2009 : Le système d’I.A. « HAL » de la NSA, 2019 : Facebook développe actuellement une interface cerveau-machine

« Pensez à 2001 : Une odyssée de l’espace et le personnage le plus mémorable, HAL 9000, en conversation avec David. Nous construisons essentiellement ce système. Nous construisons HAL. » – Chercheur ANE


Dans un rapport de James Bamford en 2009, il a été révélé que l’énorme base de données de la NSA, y compris les médias sociaux, était utilisée pour créer un système d’intelligence artificielle qui « … permettrait un jour de savoir non seulement où sont les gens et ce qu’ils font, mais ce qu’ils pensent et comment « .
Il y a une copie virtuelle de vous dans un ordinateur en ce moment, et la propagande est testée sur vous en temps réel. Pendant ce temps, Facebook prévoit d’intégrer physiquement la technologie dans votre cerveau.

James Bamford a présenté son rapport en 2009 :

« Avec tout l’Internet et des milliers de bases de données pour un cerveau, l’appareil sera en mesure de répondre presque instantanément aux questions complexes posées par les analystes du renseignement. Au fur et à mesure que de plus en plus de données sont recueillies – appels téléphoniques, reçus de cartes de crédit, réseaux sociaux comme Facebook et MySpace, traces GPS, géolocalisation de téléphones cellulaires, recherches sur Internet, achats de livres sur Amazon, même les relevés de péage E-Z Pass – il sera peut-être un jour possible de savoir non seulement où sont les gens, ce qu’ils font, mais ce qu’ils pensent et comment….

« Connu sous le nom d’Aquaint, qui signifie « Advanced QUestion Answering for INTelligence », le projet a été dirigé pendant de nombreuses années par John Prange, un scientifique de la NSA à l’Advanced Research and Development Activity. Basée dans la salle 12A69 du bâtiment de recherche et d’ingénierie de la NSA au 1 National Business Park, ARDA a été créée par l’agence pour servir en quelque sorte de communauté du renseignement DARPA, l’endroit où l’ancien conseiller de Reagan pour la sécurité nationale, John Poindexter, est né le fameux projet Total Information Awareness de John Poindexter ».

Un programme similaire soutenu par le DoD s’appelle The Sentient World Simulation, une « planète terre virtuelle ». Le programme SWS permet de modifier le comportement et d’anticiper sur une échelle inconnue à tout moment avant son existence. En intégrant dans un monde virtuel des « nœuds » représentant chaque homme, femme et enfant de la terre, la propagande, les attaques terroristes et d’autres variables peuvent être lancées sur la population virtuelle sans méfiance. SWS a été conçu à l’origine pour les entreprises de fortune 500 pour les aider dans leur stratégie.

Comme indiqué par le Registre en 2007,

« le Département de la Défense des États-Unis (DOD) est peut-être déjà en train de créer une copie de vous dans une autre réalité pour voir combien de temps vous pouvez vous passer de nourriture ou d’eau, ou comment vous allez réagir à la propagande télévisée. »

Facebook prévoit d’entrer dans votre tête – littéralement

Ces systèmes sont construits à l’aide de l’apprentissage machine qui progresse en absorbant l’information que vous affichez sur les médias sociaux. Chaque fois que nous publions un message, nous renforçons l’IA. Maintenant, Facebook est en train de développer une technologie qui va littéralement tirer les données directement de votre cerveau.

Un rapport de 2017 a révélé qu’au « bâtiment 8 » secret de Facebook, des interfaces cerveau-machine sont en cours de développement.

Regina Dugan, ancienne employée de la DARPA, est à la tête du bâtiment 8. Elle a dit lors d’une présentation :

« Votre cerveau est capable de produire environ un téraoctet par seconde. Environ 40 films HD sont diffusés dans votre cerveau toutes les secondes… C’est là que réside le problème : comment faire sortir toute cette information de mon cerveau et la diffuser dans le monde ? Quels sont mes choix ? »

La technologie de la science-fiction est maintenant utilisée pour contrôler les masses.

Traduit par Dr.Mo7oG (toute reprise de la traduction se doit de citer l’article)

Source : OLDTHINKERNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *