17 novembre, les syndicats de Police soutiennent le mouvement en annonçant une journée sans PV

pv--750x410

A l’approche des manifestations du 17 novembre, le syndicat Unité SGP Police FO appelle les forces de l’ordre à une « grève du zèle ». L’organisation prévoit d’organisée une journée sans PV, afin de soutenir la grogne contre la hausse du prix du carburant.

Si nous avions démenti il y a quelques jours la rumeur évoquant l’appel de la Police Nationale à manifester le 17 novembreprochain, les forces de l’ordre ne sont toutefois pas totalement opposées au blocage national. Et pour cause, le syndicat Unité SGP Police FO appelle ses adhérents à participer à une « grève du zèle », qui devrait concrètement se traduire par une journée sans aucun PV.

 

En réalité, et comme le précise Daniel Chomette, secrétaire général délégué du syndicat, les représentants de la loi continueront tout de même leur mission de lutte contre la délinquance. En effet, s’ils ont effectivement un droit syndical, ils ne disposent en revanche pas du droit de grève, et se doivent de remplir leurs missions. En revanche, durant cette journée, l’organisation affirme qu’il sera « hors de question que nous allionsassommer de PV les Français qui exprimeront leur mécontentement. »

Solidarité avec les citoyens 

C’est lors d’un congrès organisé cette semaine à Montreuil que le Daniel Chomette confirmé le soutien de son syndicat à la manifestation contre la hausse du prix du carburant. Il a par ailleurs justifié sa volonté en affirmant que « derrière les uniformes, il y a des hommes et des femmes, des citoyens qui eux-mêmes subissent de plein fouet cette hausse, et constatent au final unebaisse du pouvoir d’achat. » De son côté, Yves Lefebvre, secrétaire général de l’unité Police FO s’est montré plus ironique en affirmant « Nous avons entendu nos ministres successifs, qui veulent rapprocher la police de la population, et souhaitent une police du quotidien. Eh bien c’est ce que nous allons faire ce jour-là. Ce 17 novembre, nous serons au plus près de nos concitoyens ! »

Déjà plus de 500 blocages sont prévus pour la journée du samedi 17 novembre, à travers toute la France. Le but ? Manifester contre la hausse des prix du carburant, puisqu’en seulement un an, l’essence a flambé de 15 %, et le diesel de 23 %, mais également protester contre l’augmentation des taxes diverses et la baisse du pouvoir d’achat de manière plus globale. Une mobilisation nationale à l’ampleur rarement vue, puisque plus de 800.000 personnes ont déjà signé la pétition lancée il y a quelques jour, demandant la baisse des prix à la pompe.

Source : AUTOMOTO 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook