16 statues historiques retirées de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris 4 jours avant l’incendie

Selon l’Associated Press, 16 statues historiques ont été retirées de la cathédrale Notre-Dame quatre jours seulement avant l’incendie massif qui a détruit une grande partie du bâtiment.

16 Historic Statues Removed From Notre-Dame Cathedral 4 Days Before Fire 2

Le 11 avril, il a été rapporté que « des statues religieuses placées au sommet de la cathédrale Notre-Dame sont tombées pour la première fois depuis plus d’un siècle dans le cadre d’une restauration de la tour monumentale de l’église monumentale de Paris. Une grue de 100 mètres de haut (105 verges) a abaissé les statues en cuivre représentant les 12 apôtres et les quatre évangélistes dans un camion, donnant au public un regard au niveau du sol pour la première fois jeudi. Les statues de 3 mètres de haut sont envoyées dans le sud-ouest de la France pour des travaux dans le cadre d’un projet de rénovation de 6 millions d’euros (6,8 millions de dollars) sur la flèche de la cathédrale et ses 250 tonnes de plomb. »

Au moment de l’incendie, la cathédrale était au milieu d’un vaste projet de rénovation qui devait coûter au moins 150 ou 169 millions d’euros.

Selon un article paru en 2017 dans le New York Times, le porte-parole de la cathédrale, André Finot, a déclaré que le bâtiment avait désespérément besoin de réparations.

« Partout où la pierre est érodée, et plus le vent souffle, plus tous ces petits morceaux continuent à tomber. Partout, la situation devient incontrôlable « , a dit M. Finot.

Pendant ce temps, Reuters a rapporté que les œuvres d’art prises de la cathédrale Notre Dame lors de l’évacuation de lundi sont en cours de transfert au musée du Louvre.

Le ministre français de la Culture, Franck Riester, a déclaré aux journalistes que des membres du service des incendies, du ministère de la Culture et de la mairie se sont précipités dans la cathédrale lorsque l’incendie a éclaté et ont fait de leur mieux pour protéger les œuvres d’art historiques qui s’y trouvent. Parmi les œuvres d’art historiques qui ont été sauvées, citons la couronne d’épines du Christ et la tunique du roi de France Saint-Louis du XIIIe siècle.

Alors que le procureur de la République de Paris Rémy Heitz a déclaré que son bureau mènerait une enquête « longue » et « complexe », il affirme toujours qu’ils « favorisent la théorie d’un accident ».

16 Historic Statues Removed From Notre-Dame Cathedral 4 Days Before Fire 1

Le président français Emmanuel Macron a promis de reconstruire la cathédrale historique, et alors que l’église brûlait, de riches donateurs du monde entier ont commencé à promettre leur propre argent pour la reconstruction. Les donateurs se seraient engagés à hauteur de 600 millions d’euros, soit 677 millions de dollars à ce jour.

« Nous reconstruirons cette cathédrale tous ensemble et elle fait sans aucun doute partie du destin français et du projet que nous aurons pour les années à venir « , a déclaré M. Macron dans un discours télévisé lundi soir.

Le président français Emmanuel Macron tiendra mercredi une réunion de cabinet consacrée à l’incendie de la cathédrale Notre-Dame.

Dès mardi matin, l’incendie était complètement éteint. Le porte-parole des pompiers, le Lt-Col Gabriel Plus, a déclaré à la BBC que les dégâts étaient graves, mais qu’ils auraient été bien pires si les pompiers n’étaient pas arrivés à temps.

« Toute la toiture a été dévastée… une partie de la voûte s’est effondrée, la flèche n’est plus là « , a dit Plus.

Cependant, Riester, le ministre français de la Culture, a averti que même si la structure principale avait été sauvée, le bâtiment était toujours instable.

L’image ci-dessous montre l’étendue de l’incendie à la suite de l’incendie :

16 Historic Statues Removed From Notre-Dame Cathedral 4 Days Before Fire 3

Au début, certaines personnes ont émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un incendie criminel, mais les experts désignent maintenant l’incendie d’un bâtiment comme la cause de l’incendie. Comme l’explique Glenn Corbett, professeur agrégé de sciences du feu au John Jay College de New York, les incendies de construction sont malheureusement fréquents pendant les restaurations d’églises anciennes.

« Il y a une histoire d’églises, de synagogues et d’autres lieux de culte qui ont été victimes d’incendies de construction « , a-t-il dit.

Le problème est que les étincelles des soudeurs ou les flammes nues des torches peuvent facilement s’enflammer avec les nombreux articles inflammables dans des endroits comme celui-ci. De plus, le vieux bois dans le bâtiment lui-même sert également de bois d’allumage.

Les experts disent que le bâtiment était déjà en mauvais état de toute façon et qu’il risquait de s’effondrer au cours des dix prochaines années même s’il n’y avait pas d’incendie.

Traduit par Dr.Mo7oG

Source : ANONEWS

 

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook